GO Citoyenneté - Site officiel de Grenoble Objectif Citoyenneté
 

GRENOBLE 2014 : OBJECTIF CITOYENNETÉ





Analyse du programme de la liste d’Eric Piolle « une ville pour tous » sur le thème « une ville à la démocratie renouvelée »



Analyse du programme de la liste  d’Eric Piolle « une ville pour tous » sur le thème « une ville à la démocratie renouvelée »
D’une façon générale, sur ce sujet qui comprend 20 propositions, beaucoup de phrases sans propositions précises et quelques chiffres, mais rien de passionnant pour une liste qui s’affiche pourtant très forte sur ce sujet.
Nos proposition sont plus concrètes, elles peuvent être engagées tout de suite, simplement et le coût est analysé : de véritables engagements réels.

1. Co construire les projets avec les habitants
Faire des diagnostics partagés ? Cela fait 20 ans qu’on en fait… l’enjeu aujourd’hui est la construction partagée du diagnostic à l’évaluation…
La liste « une ville pour tous » propose que les habitants puissent suivre les projets… mais comment ? Aucune proposition... La ville a déjà mis en place des comités de suivi sur les projets urbains que nous renforceront et élargirons avec des panels d’habitants ; et nous mettrons en place un comité d’urbanisme. C’est du concret.
Ensuite, l’évaluation de la Charte de la participation a fait émerger des pistes que nous allons reprendre dont l’élaboration partagée des dispositifs et des règles. Donc rien de neuf !

2. Remplacer les conseils consultatifs de secteurs par des conseils citoyens indépendants
Des Conseils citoyens indépendants ? D’une part, c’est ne pas reconnaître que les Unions de quartiers et autres associations d’habitants sont indépendantes et apportent leurs propositions et analyses en toute indépendance… Et c’est ajouter de la confusion et de la concurrence entre ces différentes associations… D’autre part, le rôle des conseils consultatifs à renforcer, à valoriser et à financer est d’apporter des avis qui entrent dans l’élaboration des études et des décisions. Et c’est bien là l’intérêt. Cette proposition de la liste « une ville pour tous » ne permet donc pas de co construire des projets…
Ensuite, les réunions plénières des CCS sont déjà ouvertes à tous les habitants et les CCS disposent déjà de leurs outils d’information papier et site… Donc encore rien de neuf !

3. Créer un budget participatif construit et décidé par les habitants
Là encore rien de neuf, nous proposons des budgets participatifs sur des thèmes élargis et sur toute la ville et bien entendu, un budget participatif, - son nom l’indique – est décidé par les habitants….

4. Passer un nouveau pacte avec les unions de quartier
Au-delà de la relation financière avec les unions de quartier, les respecter, les entendre, les valoriser et les accompagner, nous paraît tout aussi important. Leur rôle au quotidien, dans la relation de proximité est essentiel.

5. Abaisser le seuil pour saisir le conseil municipal et 6. Ouvrir un droit de votation d’initiative citoyenne
Nous développerons l’alerte citoyenne : en permettant la réouverture d’un débat en conseil municipal dès que 8000 grenoblois le demandent. Et nous nous engageons à organiser des consultations publiques en organisant la possibilité pour les non électeurs, habitants de Grenoble, de participer à ces consultations.

7. Evaluer avec sérieux les politiques publiques
Au-delà du fait que jusqu’à aujourd’hui, les évaluations n’auraient pas été conduites avec sérieux et transparence… La liste « une ville pour tous » ne sait pas qu’un travail très avancé a été lancé à l’échelle de l’agglomération sur les « indicateurs de Bien être » en lien avec le conseil de l’Europe justement pour intégrer de nouveaux indicateurs dans l’évaluation des politiques publiques.

8. Débattre du budget municipal avec les habitants
Éric Piolle a bien lu notre programme puisqu’il ne propose rien d‘autre que ce que nous proposons…

9. Elargir la citoyenneté
GO soutient depuis sa création le droit de vote des résidents étrangers au niveau local et depuis de nombreuses années, la ville de Grenoble organise des votations citoyennes… Donc encore rien de neuf…

10. Considérer les associations comme des partenaires et non des prestataires
Au-delà de la reconnaissance des associations nécessaire (c’est la base), nous proposons des outils d’appuis, de développement, de mutualisation via des pôles associatifs et un véritable projet à co construire autour de la maison des associations. Nous allons donc bien plus loin que les propositions –vagues- de la liste « une ville pour tous ».

11. Généraliser les comités d’usagers
Éric Piolle a bien lu des 23 propositions de GO Citoyenneté, car c’est notre proposition n°4.

12. Rendre publiques les données publiques
Comme la loi le prévoit, et comme la ville le fait déjà, la ville répond aux demandes de transmissions d’information. Et comme il est prévu dans le programme de notre liste « Aimer Grenoble pour vous », un Open data, c’est-à-dire une ouverture des données publiques sera mis en place.

13. Transformer le journal municipal
Nous prévoyons une conférence de consensus avec des habitants, dont certains tirés au sort (panel de citoyens) qui fera le point sur les outils d’information de la ville et permettra de faire de nouvelles propositions. Nous allons donc plus loin dans la définition partagée de propositions en matière de d’information municipale.
Et juste une question : comment garantir l’indépendance d’un média payé par la mairie ? L’indépendance de la presse passe aussi par son indépendance économique… C’est donc une vision très étonnante de la liberté de la presse…

14. Retransmettre le conseil municipal sur internet
Comment ça coûte ? Comme tout, le reste, rien n’est financé. De notre côté nous avons analysé le financement d’une telle proposition qui ne nous parait pas être la priorité. En revanche, les débats du conseil municipal seront mis en ligne.

15. Réduire la publicité et multiplier l’affichage libre
Les affichages 4X3 disposent d’une face d’information municipale qui ne coûte rien à la mairie puisque l’autre face est commerciale…

16. Porter une nouvelle ambition pour la coopération décentralisée
Au-delà du changement de nom de la maison de l’international, pas de changements en vue…

17. Ouvrir les locaux scolaires aux associations
Avec les Maisons de l’éducation, nous allons plus loin vers une véritable co élaboration du périscolaire reliant éducation nationale, ville, associations d’éducation populaire, parents…

18. Créer une fête de la Journée des Tuiles
Un festival dont le titre est déjà choisi peut-il se faire véritablement en concertation ?

19. Diminuer les indemnités des élus, réaliser le non cumul des mandats
Le non cumul des mandats, à GO Citoyenneté nous le prônons et le tenons depuis notre création. Et nous sommes favorables à une évolution du statut de l’élu au niveau national.

20. Protéger le droit de l’opposition
C’est la loi et c’est déjà le cas à Grenoble…

Sylvie Barnezet

Lundi 3 Mars 2014
G O
Lu 603 fois

LEGISLATIVES | PRESIDENTIELLE 2012 | L'histoire de GO Citoyenneté ! | Actualités municipales | Grands Projets Municipaux | Actualités de GO | Réflexions et Débats | CONSEIL MUNI InterVENTIONS | Eléction cantonales 2011 | ESPLANADE | MUNICIPALES 2014




Twitter FB

Twitter FB


Retour sur ...